LA VIE CITOYENNE

 

Il est a noter que la vie citoyenne est relativement pauvre.

* Il existait un Collectif Local d'Initiative Citoyenne (CLIC)

Le CLIC était un des outils principaux de la participation citoyenne à Bobigny.

Il constituait, sur un territoire donné, un espace où se conjuguaient toutes les énergies existantes (institutionnelles ou autres)

avec l'engagement individuel pour améliorer la vie de tous.

disparu depuis la nouvelle majorité municipale...

* Il existait les réunions de quartier (Parlons franchement), où les habitants rencontraient les élus, 2 fois par an (dernière avril 2013)

disparues depuis la nouvelle majorité municipale...

* les nouveaux comités de quartier sont totalement invisibles...

 

* Il existe également les associations de locataires des différents bailleurs :

Amicale des locataires de l'OPH affiliée à la CNL

Amicale des locataires de LOGIREP

Tour Symphonie ?

 

* Les médiateurs sont également présents sur la cité...

 

* En 2006, la GUP (Gestion Urbaine de Proximité) est arrivée sur Berlioz.

Avec les institutionnels et un groupe d'habitants, elle a permis de mettre à plat toutes les problématiques du quartier.

Ce travail a débouché sur la signature d'une Charte partenariale pour la propreté et la cadre de vie sur le quartier Hector Berlioz.

disparue depuis la nouvelle majorité municipale...

 

en 2009 - 2010 : Ateliers projets : Habitants et service de l'urbanisme se sont réunis pour dessiner le futur du quartier...

pas eu de suivi non plus...

 

* Les grands absents du quartier :

les associations d'aide aux plus jeunes (et aux moins jeunes)

les éducateurs sur le terrain

et la police de proximité :

vestige...